Accueil > Questions/réponses > J’ai un résultat positif en IBR : que dois-je faire ?

J’ai un résultat positif en IBR : que dois-je faire ?

Un bovin est dépisté positif en IBR suite à la prophylaxie, que dois-je faire ?

Tout résultat "non négatif" détecté à la prophylaxie ou suite à une introduction est considéré comme positif.

Dans les cheptels certifiés A ou B, selon la qualification définie par l’ACERSA, la procédure décrite dans le cahier des charges doit être suivie. L’appellation est suspendue et l’animal doit être re-prélevé dans un délai 1 mois maximum après la notification du résultat à l’éleveur. Votre GDS vous indiquera la démarche à suivre selon le résultat le résultat de la seconde analyse.

Dans les cheptels tout-venant, non engagés dans la certification ACERSA, la réglementation prévoit la vaccination de tous les bovins dépistés positifs, dans un délai de 2 mois suivant la notification à l’éleveur.

Un bovin est dépisté positif suite à la prise de sang d’achat, que dois-je faire ?

Si un bovin est dépisté positif en IBR, il peut y avoir une possibilité d’action en rédhibition. Votre GDS vous indiquera la démarche à suivre.

Dans quels cas, puis-je déroger à la vaccination ?

Pour les cheptels non certifiés, par dérogation à l’arrêté ministériel de 2006, les bovins destinés à être abattus dans les 2 mois suivant la notification de résultat, peuvent ne pas être vaccinés.

Les bovins positifs étaient destinés à la vente en élevage, que dois-je faire ?

Si la vente se fait dans les 2 mois suivant la notification de résultat positif à l’éleveur, la vaccination doit être faite avant le départ des animaux, dans l’élevage d’origine.